Art'Com Life

Zoom lauréats: Loubna Ouahidi, Graphic Communication Leader chez IKEA

Zoom lauréats: Loubna Ouahidi, Graphic Communication Leader chez IKEA

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Loubna Ouahidi, lauréate d’Art’Com Sup Rabat et Graphic Communication Leader à IKEA Zenata nous raconte son parcours, son inspiration ainsi que son expérience dans le domaine du graphisme à travers cet article.

A: Parlez-nous de votre parcours universitaire puis professionnel ?

L.O: Après l’obtention de mon baccalauréat en Sciences Mathématiques A, j’ai intégré Art’Com Sup où j’ai fait une année préparatoire suivie de 3 ans de formation continue en Design Graphique et Multimédia. J’ai fait des stages en parallèle avec ma formation et j’ai même eu l’occasion de faire des projets en freelancing. A la fin de mes études, j’ai d’abord rejoint une agence de communication en tant que graphiste, avant d’intégrer une start-up et d’en être la gérante, une expérience riche et challenging à la fois – c’est la que j’ai décidé de faire mon mastère en management de la communication d’entreprise – qui m’a permise d’être ensuite Responsable communication et événement dans une société à Rabat.

Je suis actuellement Graphic Communication leader (responsable de la communication graphique au sein de IKEA Zenata, ma mission principale est de développer et mettre en place une communication efficace et efficiente reflétant l’identité de la marque et créant ainsi un impact visuel au sein du Magasin.

A: Quel est votre meilleur souvenir à Art’Com Sup Rabat ?

L.O: De bons souvenirs, Il y en a plusieurs : les rencontres, les échanges, les affichages et j’en passe…

Mais le meilleur pour moi a été le Workshop “textile et codes culturels” où faisant partie d’un groupe d’étudiants Art Com, accompagnés par des artistes et designer internationaux de renom, ensemble, avec nos différences culturelles, nous avons créé une œuvre collective  qui a été ensuite exposée en Allemagne. J’ai beaucoup appris lors de cette expérience tant au niveau humain qu’artistique et j’ai eu en prime un session pour apprendre la langue allemande que je maîtrise actuellement puis avec le Goethe Institut un séjour linguistique en Allemagne auquel j’ai fait de belles rencontres.

A: Comment définiriez-vous votre façon de travailler ?

L.O: Ma devise est “Simplicity – Clarity – Details & Commitment”: Je suis très exigeante de nature et ça se reflète dans mon attention aux détails et mon fort engagement dans les missions que j’accomplie. Je fais également en sorte d’avoir des rendus simples qui transmettent un message clair car pour moi clarté rime avec simplicité.

A: Comment avez-vous décidé de devenir designer?

L.O: J’ai été inspiré par mon père qui est dans le domaine artistique et cinématographique.

Je voulais faire une spécialisation dans le domaine artistique mais je ne connaissais pas le Design Graphique. A l’époque Art’Com Sup émergeait comme une école avec un curriculum intéressant et des débouches prometteurs, C’est là que j’ai pris la décision de l’intégrer, et après une année préparatoire, je me suis spécialisée en Design Graphique.

A: Quelles sont les différentes étapes nécessaires pour concevoir et mettre en œuvre un projet design?

L.O: La recette magique :

• Un bon brief pour bien comprendre les objectifs du projet et cerner les attentes du client qu’il soit externe ou interne.

• Des moodboard ou story board: pour permettre de visualiser le projet ; Je suis très versée sur les symboles 🙂

• Des Pistes créa.

Bien sur il faut des le départ se mettre d’accord sur les deadlines, celles-ci permettront de définir les milestones intermédiaires de telle sorte à les tenir: Respecter les deadline est un must pour moi.

A: Comment trouvez-vous votre inspiration ?

L.O: Je trouve mon inspiration dans mon entourage: ma famille, mes amis même les signes m’inspirent: il faut dire que j’accorde une grande importance aux signes et symboliques des choses… D’ailleurs, je suis très forte en création de pictogramme – tout dire à travers un symbole.

A: Que pensez-vous de l’évolution du domaine du graphisme au Maroc ?

L.O: Je trouve qu’il y a autant d’agences de communication que de Cafés au Maroc; Ce que je déplore c’est que la qualité n’est pas allée de pair avec la quantité: d’abord parce que le métier de graphisme n’est pas valorisée à sa juste valeur et qu’on continue toujours à confondre graphiste et infographiste et puis parce que beaucoup d’agences sont des entreprises familiales avec le mindset “ moul chkara” où l’on n’investit pas dans le développement des ressources en terme de formation donc pour moi le développement des compétences est avant tout un investissement personnel que je fais et que j’invite tous les jeunes graphistes à faire car ce domaine évolue tellement vite avec plein de nouvelles techniques qu’on est très vite dépasse si on ne fait pas l’effort de rester à la page.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Send this to a friend